Quelles sont les principales conditions de réussite d’un traitement d’orthodontie ?


La réussite d’un traitement d’orthodontie dépend, bien sûr, de la précision du diagnostic et de la qualité des soins prodigués, mais également de la coopération de nos patients sur trois points :

.

Le contrôle de la plaque dentaire par le brossage orthodontique.

Un brossage efficace endigue la prolifération des bactéries et prévient les maladies de la bouche (carie, gingivite). Notre expérience nous a montré qu’une insuffisance de brossage ralentit toujours la marche normale du traitement. Dans certains cas, nous sommes même conduits à suspendre le traitement pendant quelques mois, voire à l’interrompre définitivement.

.

Le respect des rendez-vous.

Nous nous efforçons de respecter scrupuleusement les horaires de rendez-vous afin de consacrer tout le temps nécessaire à nos patients. Ils nous en sont extrêmement reconnaissants car ils considèrent que leur temps est aussi précieux que le nôtre. Quand un patient arrive en retard, pour ne pas pénaliser le patient suivant, nous sommes obligés d’écourter la séance et de remettre à plus tard une partie du travail programmé à cette séance. Ceci ralentit obligatoirement le déroulement du plan de traitement et son aboutissement.

.

L’observance des règles d’hygiène alimentaire et de respect de l’appareil.

A chaque mise en place d’appareil, nous consacrons du temps à donner des conseils d’hygiène alimentaire à nos patients : doivent être proscrits les aliments particulièrement durs (carottes crues, croûtes de pain ou de pizza, pop corn non éclatés, noyaux de fruits, pralines, croquante, noisettes) ou particulièrement collants (caramels, nougat, carambar). Il est également nécessaire de veiller à ne pas mordiller les crayons dans la bouche et de cesser de ronger les ongles. Lorsque ces règles simples sont respectées, les attaches orthodontiques ne se décollent que très rarement. Dans le cas contraire, une grande partie du temps sera consacrée à réparer l’appareil. Les étapes du traitement ne s’inscrivent plus dans leur progression normale et les objectifs du traitement doivent parfois être réévalués pour pallier à ce manque de coopération.

.

Cabinet d’Orthodontie Rozencweig


© 2018 | Tous droits réservés