Comment les dents se déplacent-elles ?


.

La dent est reliée à son alvéole osseuse par un ligament. L’action orthodontique sur ces tissus ligamentaires permet à la dent de se déplacer par un phénomène naturel : le remodelage osseux.

.

Lorsqu’une force est appliquée à la dent, son ligament subit un étirement (du coté où la force est appliquée) et une compression (du coté opposé). Cette stimulation mécanique est transmise à l’os et provoque une série de phénomènes biologiques qui aboutissent au déplacement de la dent. Par les vaisseaux sanguins, des cellules arrivent au sein du ligament et de l’os alvéolaire dentaire. Elles se spécialisent en cellules du remodelage osseux.

.

Parmi ces cellules, certaines détruisent de l’os (essentiellement du coté en pression), d’autres le reconstruisent (du coté où le ligament est en tension). Ce travail de remodelage naturel répond à la stimulation mécanique (la force appliquée sur la dent) mais n’est pas proportionnel à cette force. Si on pousse plus fort sur la dent, elle ne se déplace pas plus vite, au contraire ! Une force régulière et constante est souhaitable pour un déplacement optimal.

.

Dès que la dent est en bonne place, on cesse d’appliquer la force. La dent est alors entourée par un nouvel os, immature donc instable. Le ligament et l’alvéole osseuse vont continuer à se remodeler pendant trois mois environ. Les fibres de la gencive vont mettre des années à se réorganiser. Pendant tout ce temps de maturation des tissus on doit impérativement maintenir fermement les dents à leur place.

Cabinet d’Orthodontie Rozencweig


© 2018 | Tous droits réservés